Textes pour accompagner les morts

Ce forum est consacré à la question de la vie après la mort. Lire à ce sujet les pages dédiées à cette question sur le site : emmanelswedenborg.info. N'hésitez pas à poster vos questions, et à partager vos reflexions et vos expériences dans ce domaine.

Re: Textes pour accompagner les morts

Messagepar Patrick » 29 Mai 2018 16:32

Chers amis,

J'ai reçu au mois d'avril dernier, je ne sais par quel hasard, un mail très sympathique et bien inspiré renvoyant vers le site d'une association qui propose tout un travail d'information et d'accompagnement psychothérapeutique en lien avec le processus du deuil. Je n'ai pas encore eu à ce jour accès à leur programme en 16 séances dédiées aux « étapes du deuil » ni non plus à leurs publications, mais le peu que j'ai pu en lire sur leur site et leur forum m'a paru tout à fait intéressant et potentiellement utile pour beaucoup de personnes engagées dans le souvent douloureux processus du deuil. À plus forte raison lorsqu'il s'agit de la perte de son partenaire, d'un parent, d'un enfant, ou d'un ami proche. Je sais, pour l'avoir vécu moi-même, combien ce processus peut être long et douloureux, entraîner des phases de profonde dépression, s'avérer parfois aussi « inguérissable », et avoir des répercussions négatives et destructrices. Une aide thérapeutique dans ce domaine ne peut être que la bienvenue, et dans certains cas je crois, constituer une précieuse mesure de sauvegarde. Je vous fais donc passer, ci-dessous, ce providentiel courriel, que son auteur m'a autorisé à publier, en espérant que ce lien puisse être de quelque secours à toute personne qui pourrait en avoir besoin.
Patrick
Administrateur du site
 
Messages: 64
Inscription: 11 Oct 2015 17:16

Re: Textes pour accompagner les morts

Messagepar Patrick » 29 Mai 2018 16:58

Yacine, 19 avril 2018 à 07:59

Bonjour Patrick,

Je m'étais engagé à vous envoyer des ressources utiles chaque mois. Je dois bien avouer que ces derniers temps j'ai totalement dérogé à cette règle. Aussi, je vous demande sincèrement de bien vouloir m'excuser. À l'avenir je tâcherai de partager avec vous de nouvelles sources inspirantes de résilience avec autant de régularité que par le passé.

J'ai profité de ce début d'année 2018 pour finir d'élaborer la deuxième partie du programme « Découvrir son chemin de deuil » : constitué de 16 nouvelles séances, ce second programme conçu en collaboration avec des spécialistes du deuil sera dédié à l’exploration des concepts de « travail de deuil » et des « 4 tâches du deuil », deux notions essentielles pour parvenir à cheminer avec plus de douceur et de sérénité. Vous avez d'ailleurs certainement déjà suivi les 16 premières séances de ce programme dédié aux « étapes du deuil ». (Si ce n'est pas encore le cas, sachez que nous l'offrons en libre accès au cours de l'année lors de périodes difficiles à traverser comme les fêtes ou les vacances.)

https://comemo.us7.list-manage.com/track/click?u=7f2a719165284d56d39e19887&id=98a0300ad4&e=7611316f44

Mais si je vous écris aujourd'hui, c'est avant tout pour partager avec vous ma dernière entrevue avec Marie-Noël Damas. Marie-Noël Damas est une psychothérapeute spécialisée dans le suivi des deuils et des traumatismes, qui travaille à l'accompagnement des deuils suite à des morts violentes (après suicides, meurtres, accidents, explosions …) avec la police fédérale en Belgique. En complément de son accompagnement traditionnel, Marie-Noël Damas a recours à une méthode naturelle pour rétablir un équilibre émotionnel perturbé. Si vous avez parfois l'impression d'être submergé par des vagues d'émotions comme de la colère ou encore de culpabilité, je vous invite à découvrir l'article de Marie-Noël. Elle nous explique dans quelles circonstances certaines fleurs de Bach peuvent vous procurer leurs bienfaits.

https://comemo.us7.list-manage.com/track/click?u=7f2a719165284d56d39e19887&id=83a15afb1a&e=7611316f44

Comme à l'accoutumée, je tiens à finir ce courriel en partageant avec vous une citation qui aide à traverser les périodes difficiles :

« Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit. » (Khalil Gibran)

Prenez grand soin de vous et à très bientôt,

Chaleureusement,

Yacine Akhrib
Fondateur des "Mots du deuil" et président de l'association 1901 : Cultiver le souvenir.

Note :

Dans ce contexte, Yacine met gratuitement à disposition pour téléchargement un recueil intitulé « Les 100 plus beaux textes sur le deuil » :

http://deuil.comemo.org/100-plus-beaux-textes-sur-le-deuil-inscription-confirmee

Il anime également le forum d'entraide intitulé « Les Mots du deuil » :

http://forumdeuil.comemo.org
Patrick
Administrateur du site
 
Messages: 64
Inscription: 11 Oct 2015 17:16

Re: Textes pour accompagner les morts

Messagepar Patrick » 29 Mai 2018 16:58

Suite :

Je profite de cette circonstance pour partager avec vous un nouveau texte qui est venu à moi de façon tout à fait synchronique.

Tandis que je me promenais dans un cimetière, à la recherche de la tombe de quelque ancêtre de ma famille par alliance, je fus attiré par le portrait d'un jeune homme disposé sur une grande dalle de marbre blanc. Quelque peu saisi par la beauté de ce visage juvénile, et le drame d'une vie emportée dans l'éclat de son printemps, je m'approchai, curieux. Quelle ne fut pas ma surprise de trouver, juste en dessous de sa photo, le texte décoloré et à peine lisible d'un très beau poème ! La nuit suivante, l'image de son visage accompagnée de sa prière revint dans l'obscure profondeur de mon sommeil. Leur souvenir s'imposa à moi avec une étrange insistance portant à mon attention cette anodine circonstance qui eut tôt fait sans cela de glisser dans l'oubli ordinaire de nos vies courantes. Le lendemain, je m'en retournai au cimetière, non sans quelque précipitation, recueillir le poème en question qui avait entre-temps pris la valeur d'un précieux message adressé aux vivants par ce beau soldat inconnu, tombé au front de cette vie, si tôt le matin :

« La mort n'est qu'un passage.
Je suis seulement passé dans la pièce d'à côté.
Je suis moi, vous êtes vous.
Ce que j'étais pour vous, je le resterai toujours.
Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné.
Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.
N'employez pas un ton différent.
Ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez de rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Priez ou ne priez pas. Souriez, pensez à moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été, sans emphase d'aucune sorte, sans aucune trace d'ombre.
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours été.
Le fil n'est pas coupé, alors pourquoi serais-je hors de vos pensées ?
Je ne suis pas loin. Juste de l'autre côté du chemin. »


(Charles Péguy)

Il m'est devenu évident, après une lecture attentive, que ce texte pouvait constituer un véritable « mode d'emploi du deuil ». En effet, la mort qui nous arrache si violemment nos plus proches, nous les rend en même temps plus intérieurement présent. Le fait alors d'engager un dialogue au plus intime de nos cœurs avec eux peut nous les rendre parfois encore plus proches. Nous permettre de dénouer les nœuds que la vie ne nous a pas permis de dénouer avec eux, de leur dire ce que nous n'avons pas pu leur communiquer de leur vivant, et, en tendant un peu notre oreille intérieure, de les entendre nous répondre. Point besoin pour ce faire de table tournante ou de médium, de « Psychomenteum » à la Raymond Moody ou de « Trans Communication Hypnotique » à la Jean-Jacques Charbonnier (1). Juste un peu de silence et de recueillement, avant d'engager le dialogue intérieur, en marchant en pleine nature par exemple, ou assis les yeux fermés devant un beau soleil couchant.

Swedenborg nous dit qu'il nous suffit, dans le monde spirituel, de penser avec suffisamment de force à quelqu'un pour nous trouver immédiatement en sa présence lorsque nous le désirons. Une expérience largement confirmée par de très nombreuses « NDE ».

Tout avec vous, sur les chemins de l'intériorité retrouvée.

Patrick

Note : (1) Je précise que je n'ai absolument rien contre ces deux dernières approches qui ne manquent d'ailleurs pas d’intérêt. Mais nous allons parfois chercher très loin ce qui est simplement là, juste à notre portée immédiate.

Voir à ce sujet : http://emmanuelswedenborg.info/enseignements/lavieapreslamort/viepostmortembiblio.html
Patrick
Administrateur du site
 
Messages: 64
Inscription: 11 Oct 2015 17:16

Re: Textes pour accompagner les morts

Messagepar Patrick » 12 Juin 2018 18:16

Chers amis,

J'aimerais partager avec vous un texte sur lequel je suis tombé par hasard sur la page personnelle d'un internaute, qui après demande m'a autorisé à le publier. Je l'ai tout de suite trouvé très imagé et vraiment parlant. Après réflexion, je me suis convaincu qu'il pourrait tout à fait être de circonstance dans le contexte d'une inhumation. Et ceci autant pour les vivants, en deuil d'un proche ou d'un ami, qu'au défunt en transition vers le monde spirituel. Il nous rappelle en effet à quel point nous ne sommes ici-bas que de passage, pour un temps somme toute assez court, et combien il importe de pouvoir se centrer sur l'essentiel, à savoir le meilleur de ce que notre humanité peut avoir à offrir à tous ceux qui nous entourent.

Rappelons à ce propos que Swedenborg mentionne le fait que l'esprit des défunts reste jusqu'à trois jours encore assez proches du corps physique et de son entourage, et qu'il arrive parfois qu'il soit, à partir de son esprit et de son corps spirituel, témoin de tout ce qui se passe, et même de sa propre inhumation. Ce fait est par ailleurs attesté par un certain nombre de récits de « NDE ». C'est peut-être la raison pour laquelle on veillait traditionnellement les morts trois jours avant de les enterrer. Soulignons également que ce sont, davantage que nos paroles et nos actes, les intentions et les sentiments intimes qui les animent, et dont nous investissons nos relations avec les autres, qui sont l'élément déterminant de nos destinées à la fois terrestres et supraterrestres, que le bouddhisme nomme le « karma ».

D'où l'importance de la « métanoïa » à laquelle invite le Christ, qui signifie au sens propre : « se retourner sur ». « Se retourner sur soi » évidemment, ou « se sonder en profondeur », afin de s'assurer de ne point « hamartia » qui veut littéralement dire : « rater la cible », c'est-à-dire « manquer le centre », ou mieux « être hors de son centre », ou « passer à côté de l'essentiel ». Vous voyez que l'on très loin ici des notions morales et religieuses de « repentir » et de « péché » qui servent généralement à traduire ces deux expressions grecques anciennes sur lesquelles insiste tant le Christ !

Le train de ma vie

« À la naissance, on monte dans le train et on rencontre nos parents.
Et on croit qu'ils voyageront toujours avec nous.
Pourtant, à une station, nos parents descendront du train,
nous laissant seuls continuer le voyage…

Au fur et à mesure que le temps passe,
d'autres personnes montent dans le train.
Et elles seront importantes : notre fratrie, nos amis, nos enfants,
même l'amour de notre vie.

Beaucoup démissionneront (même éventuellement l'amour de notre vie),
et laisseront un vide plus ou moins grand.
D'autres seront si discrets
qu'on ne réalisera pas qu'ils ont quitté leurs sièges.

Ce voyage en train sera plein de joies, de peines, d'attentes,
de bonjours, d'au revoir et d’adieux.
Le succès est d'avoir de bonnes relations avec tous les passagers
pourvu qu'on donne le meilleur de nous-mêmes.

On ne sait pas à quelle station nous descendrons,
donc vivons heureux, aimons et pardonnons.
Il est important de le faire, car lorsque nous descendrons du train,
nous ne devrons laisser que de beaux souvenirs à ceux qui continueront leur voyage.

Soyons heureux avec ce que nous avons et remercions le ciel de ce voyage fantastique.
Aussi, merci d'être un des passagers de mon train.
Et si je dois descendre à la prochaine station,
je suis content d'avoir fait un bout de chemin avec vous.

Je veux dire à chaque personne qui lira ce texte
que je vous remercie d’être dans ma vie et de voyager dans mon train. »


Jean D’Ormesson

Tout avec vous, dans le train de cette vie !

Patrick
Patrick
Administrateur du site
 
Messages: 64
Inscription: 11 Oct 2015 17:16

Précédente

Retourner vers La vie après la mort

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron